Quelles sont les régions productrices d’huitres en France ?

régions productrices huitres

Appréciées pour leur richesse nutritionnelle, les huîtres sont un mets de choix dégusté traditionnellement lors de moments conviviaux ou de détente. En France, elle agrémente admirablement différentes spécialités culinaires qui font la réputation de la gastronomie du pays. Lequel pays est tout autant consommateur-producteur qu’exportateur-importateur de ce produit alimentaire. Découvrez donc quelles régions de France produisent cette ressource qu’est l’huître.

Très riche en oligo-éléments, l’huître est un mollusque tout aussi naturellement riche en protéines, minéraux (magnésium, calcium, phosphore, cuivre, fer, zinc) et vitamines. Avec plus de 130 000 tonnes par an (chiffre de 2016), la France est le plus gros producteur, consommateur et exportateur d’huîtres en Europe, suivie (en termes de production) par l’Irlande et les Pays-Bas. En France, l’ostréiculture, c’est-à-dire l’élevage de l’huître, se traduit par la mise au point du captage du naissain (le dernier stade de développement de l’huître avant l’âge adulte) par des collecteurs. Les ostréiculteurs retirent ces jeunes huîtres de ces supports avant de les transporter ensuite par bateau jusqu’aux parcs d’élevage où elles sont affinées avant commercialisation.

L’élevage des huîtres fait partie, comme tout élevage de mollusques conchifères (c’est-à-dire les coquillages en général), de la conchyliculture, elle-même une forme d’aquaculture, puisque cela est pratiqué en mer ou en eaux saumâtres. La conchyliculture regroupe aussi notamment la mytiliculture (l’élevage des moules), autre filière aquacole où la France excelle, le pays en étant le second producteur en Europe juste derrière l’Espagne.

En France, on compte sept (07) régions productrices d’huîtres, concentrées sur la côte Atlantique, principalement en Normandie et en Bretagne. Deux variétés se distinguent : les creuses (98% de la production du pays) sont les plus répandues. Les plates, plus légères et souvent plus chères, proviennent quant à elles toujours de Bretagne.

 Les 7 bassins ostréicoles français sont: la Normandie, la Bretagne Nord et la Bretagne Sud, la Vendée, la Charente-Maritime, Arcachon, la Méditerranée. Les huîtres sont bien spécifiques selon chaque bassin de production.

Huîtres de Normandie & Mer du Nord

Toute la région nord de France produit des huîtres, depuis la frontière belge jusqu’au Mont Saint-Michel. L’élevage dans cette région bénéficie des plus grandes marées de la zone, favorisant leur part importante en plancton.

Huîtres de Haute-Bretagne

Les parcs à huîtres sont nombreux ici au nord de la Bretagne, du Mont Saint-Michel à la rade de Brest. Les deux variétés d’huîtres y existent, ce pour la plus grande satisfaction de tous les gourmets.

Huîtres de Basse-Bretagne

La Bretagne Sud fournit également des huîtres appréciées des connaisseurs, de la baie de Douarnenez à l’estuaire de la Loire. Les lieux d’élevages (eaux profondes, eaux saumâtres) y sont très variés, expliquant la diversité rencontrée.

Huîtres du Pays de Loire

L’huître de la région profite d’une eau pure très salée riche en plancton, de l’estuaire de la Loire aux côtes de Vendée.

Huîtres de Poitou-Charentes

Région des huîtres Marennes Oléron, lesquelles sont très connues et dégustées. Les huitres de l’île de Ré et des environs de La Rochelle sont tout autant appréciées.

Les Huîtres Vendée Atlantique sur 80 kilomètres de côte : La Baie de Bourgneuf, l’île de Noirmoutier, La Gachère et l’estuaire du Payré, l’estuaire du Lay en Baie de l’Aiguillon

Huîtres d’Arcachon-Aquitaine

L’ostréiculture est, après le tourisme, l’activité économique dominante sur le bassin d’Arcachon.

Huîtres de Méditerranée

On trouve aussi des huitres sur le côté méditerranéen, en Corse notamment. Huîtres de Bouzigues, Huîtres Cap Leucate ou encore Huîtres de pleine mer sont les spécialités de ce bassin.

La Bretagne avec la région de Poitou-Charentes et la Basse-Normandie forment les trois grandes régions productrices du pays.